Bonjour,

Avez-vous déjà eu peur d'être critiqué(e) ? Avez-vous déjà eu peur de prendre des initiatives ? Avez-vous déjà eu peur d'échouer ? Avez-vous déjà eu peur de dire ce que vous pensez ?

Il nous arrive fréquemment de rencontrer ses différentes peurs dans notre quotidien, que cela soit dans notre vie privée ou dans notre travail. Toutes ces peurs très répandues ont des effets catastrophiques et nous empêchent de réussir.

Les indices les plus importants indiquant que nous sommes dans ces différentes peurs sont :

---- Le manque d'assurance : la nervosité, la timidité dans la conversation et dans les rapports avec des étrangers par des mouvements gauches des mains et des jambes ;

---- Le manque d'équilibre : inaptitude à contrôler sa voix, la nervosité en présence de tiers, un relâchement des attitudes corporelles, une mémoire défaillante ;

---- Le manque de personnalité : incapacité de prendre des décisions fermes, manque de charme personnel et d'habilité à exprimer des opinions définitives. Contourner les difficultés au lieu de les affronter, être toujours d'accord avec les autres sans se donner la peine d'établir ses propres opinions ;

---- Le complexe d'infériorité : l'habitude de se féliciter de ses paroles et de ses actes pour cacher son sentiment profond d'infériorité ; utiliser des grands mots pour impressionner les autres ; imiter les autres dans leur façon de s'habiller, de s'exprimer, de se tenir ; se vanter de succès imaginaire, ce qui ressemble parfois à un complexe de supériorité ;

---- Le manque d'initiative : l'impossibilité de saisir l'avancement qui se présente, la peur d'exprimer ses opinions, le manque de confiance en ses propres idées, les réponses évasives aux questions posées par ses supérieurs, le manque d'assurance dans son comportement et ses paroles ;

---- Le manque d'ambition : la paresse mentale et physique, la tiédeur, la lenteur de prendre des décisions, être trop facilement influençable, l'habitude de critiquer les autres derrière leur dos et les flatter en face ; l'habitude d'accepter la défaite sans protester ou d'abandonner une entreprise que les autres condamnent ; suspecter les autres sans cause ; refuser de reconnaître ses erreurs.

La peur de la critique enlève à l'homme toute initiative, détruit son imagination, limite son individualité, lui ôte toute confiance en soi et le diminue de cent autres façons. La critique est une forme de service que l'on a tendance à trop dispenser.

Nombreux sont ceux qui ont appris à avoir honte de leurs émotions, surtout celles qui sont négatives. Nous apprenons à les craindre. La solution à ce dilemme est simple et facile, mais  contraire à l’intuition, car elle parait paradoxale et contradictoire : c’est d’accepter toutes nos émotions, de les apprécier, de chercher à les comprendre, de les accueillir et de les célébrer.

Vous êtes la source de vos émotions ; c’est vous qui les avez créées. Et pourtant, vous pouvez toujours vous sentir exactement comme vous avez envie de vous sentir, que ce soit positif ou négatif. Vous n’avez pas besoin de raison particulière pour vous sentir bien ; vous pouvez décider à l’instant de vous sentir bien, simplement parce que vous êtes en vie, parce que vous le désirez.

Une partie de cet article est tiré du livre exceptionnel de Napoleon Hill : "Réfléchissez et devenez riche".

>>>> Notre site web : www.gestion-stress-conflits.fr

>>>Découvrez notre Process' innovant et motivant en cliquant ici !

>>>> Notre séminaire**** : "UNE JOURNÉE POUR VOUS, POUR TROUVER OU RETROUVER VOTRE ÉQUILIBRE ÉMOTIONNEL AFIN D'AUGMENTER VOS RÉSULTATS !"


Nous vous souhaitons une très bonne journée.

A bientôt !

L'Institut Steve LEGALLE